DUNLOP CRYBABY GCB95 - pédale wha wha

Plus de vues

DUNLOP CRYBABY GCB95 - pédale wha wha
99,00 €

Prix public conseillé: 117.00

Disponibilité: Stock immédiat

(Livraison sous 4 jours)

Pédale Wah Wah originale GCB95

DUNLOP GCB95N CRYBABY 1999 WAH

- Potentiomètre Hot Potz, pas de microphonie

- True Hard Bypass - Jacks in/out pouvant résister à des milliers de branchements

- Alimentation (non fournie) : pile 9V ou adaptateur secteur MDU ECB003E

- Trappe pile sous la pédale

La wah-wah mythique au faîte de sa gloire.

A l'énoncé « Cry baby », tout guitariste normalement constitué se dresse, le petit doigt sur la couture, pour saluer la meilleure wah-wah de tous les temps. Dès le début des années 1960, avec le succès des premières guitares électriques, de nombreux électroniciens se mirent en tête de créer un effet de variations du son qui simulerait le travail de tiré de la main gauche sur la corde.

Un système ingénieux.
Passons sur diverses aventures mortes-nées et parvenons en 1966, quand Brad Plunkett, qui travaillait alors au développement d’amplis, inventa un nouveau type de potentiomètre. Au départ, il pensait contrôler l'effet via la tige de vibrato de la guitare mais la mise au point s'avéra difficile, voire impossible ; et c'est après avoir installé l'électronique dans le boîtier d'une pédale de volume que la wah-wah prit la forme qu'on lui connaît actuellement.

Le modèle originel.
Vox prit alors en charge sa fabrication tandis que la société Thomas Organ distribuait le produit aux États-Unis. Le succès commercial fut tel que des dizaines de fabricants s'intéressèrent au système, avec plus ou moins de réussite. Jusqu’à ce que Jim Dunlop, qui avait repris la fabrication du modèle originel, déposât l’appellation Cry baby pour en faire son produit phare. Qui, aujourd’hui encore, fait partie de la panoplie indispensable du guitariste.

Essai vidéo de la DUNLOP GCB95:



REF: GCB95 / ALGAM: MDU GCB95 GCB95N GCB95FR
OU
Description

Détails

Pédale Wah Wah originale GCB95

DUNLOP GCB95N CRYBABY 1999 WAH

- Potentiomètre Hot Potz, pas de microphonie

- True Hard Bypass - Jacks in/out pouvant résister à des milliers de branchements

- Alimentation (non fournie) : pile 9V ou adaptateur secteur MDU ECB003E

- Trappe pile sous la pédale

La wah-wah mythique au faîte de sa gloire.

A l'énoncé « Cry baby », tout guitariste normalement constitué se dresse, le petit doigt sur la couture, pour saluer la meilleure wah-wah de tous les temps. Dès le début des années 1960, avec le succès des premières guitares électriques, de nombreux électroniciens se mirent en tête de créer un effet de variations du son qui simulerait le travail de tiré de la main gauche sur la corde.

Un système ingénieux.
Passons sur diverses aventures mortes-nées et parvenons en 1966, quand Brad Plunkett, qui travaillait alors au développement d’amplis, inventa un nouveau type de potentiomètre. Au départ, il pensait contrôler l'effet via la tige de vibrato de la guitare mais la mise au point s'avéra difficile, voire impossible ; et c'est après avoir installé l'électronique dans le boîtier d'une pédale de volume que la wah-wah prit la forme qu'on lui connaît actuellement.

Le modèle originel.
Vox prit alors en charge sa fabrication tandis que la société Thomas Organ distribuait le produit aux États-Unis. Le succès commercial fut tel que des dizaines de fabricants s'intéressèrent au système, avec plus ou moins de réussite. Jusqu’à ce que Jim Dunlop, qui avait repris la fabrication du modèle originel, déposât l’appellation Cry baby pour en faire son produit phare. Qui, aujourd’hui encore, fait partie de la panoplie indispensable du guitariste.

Essai vidéo de la DUNLOP GCB95: 

REF: GCB95 / ALGAM: MDU GCB95 GCB95N GCB95FR 

Produits de la catégorie
Accessoires
Commentaires